Une garde-robe encombrée: néfaste ?

Par | 8 janvier, 2018|GARDE-ROBE IDÉALE|0 commentaire

Pourquoi il est néfaste d’avoir une garde-robe encombrée ?

2018, c’est l’année des résolutions qui tiennent, l’année des petits changements doux aux conséquences super positives sur notre quotidien, comme par exemple le fait de s’occuper de sa garde-robe encombrée. 🙂

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur, car je le constate au quotidien lorsque j’arrive devant la garde-robe de mes clientes.

Au fil des années, j’ai mis en place une méthode imparable pour les accompagner et résoudre leurs problématiques.

Dans cet article, je vais parler des conséquences néfastes d’une garde-robe encombrée, je vais également aborder les chiffres édifiants liés à la garde-robe. Enfin, je vous parlerai de la solution que je vous propose en réponse à tout cela.

Pourquoi il est néfaste d’avoir une garde-robe encombrée?

J’ai relevé 13 conséquences. Si vous en trouvez d’autres, je vous invite à les partager en commentaire de cet article.

1. Une garde-robe encombrée est rarement en ordre. Le désordre est une charge mentale, chaque vêtement devenu inutile ou à ranger est une tâche à accomplir qui reste quelque part dans notre tête comme un élément pesant. On ne s’en rend pas toujours compte, mais les adeptes du minimalisme l’ont compris depuis longtemps. Cette charge mentale, présente un peu partout dans notre vie, peut réellement avoir des répercussions sur notre état.

2. Selon mes convictions (et cela n’engage que moi), les vêtements sont porteurs de notre histoire, de l’histoire des autres lorsqu’ils nous sont donnés. En d’autres mots, on traîne parfois son passé rien qu’en gardant des vêtements dont le souvenir nous fait plaisir ou pas. Se tourner vers l’avenir, c’est tout bon, et cela passe par le fait d’arriver à se défaire du passé.

3. Chaque vêtement inutile prend de la place et la poussière, et puis, autant qu’il serve à quelqu’un d’autre.

4. Au plus le travail est conséquent dans la garde-robe, au plus il peut faire place à un découragement, une paralysie dans l’action, une procrastination.

5. Dans certains cas extrêmes, nous pouvons totalement perdre le gout de s’habiller, voire déprimer à la simple vue de notre garde-robe.

6. Nous subissons notre garde-robe comme une corvée plutôt que de la déterminer à nous faire écho harmonieusement, à notre image. Cela nous prend de l’énergie.

7. En général, nous ne portons que ce que nous « voyons ». Ce que nous ne voyons pas directement sombre dans l’oubli.

8. Perte d’argent également, pour toutes les fois où nous sommes capable d’acheter un vêtement, en oubliant qu’on en a déjà un, presque semblable, perdu dans la masse. Je suis sure que pas mal de personnes se reconnaissent dans cet exemple.

9. Au moins l’organisation est présente, au moins nous avons de créativité. Nous nous retrouvons donc naturellement sans inspiration tous les matins.

10. Au plus la garde-robe est encombrée, au plus le nombre de vêtements est important, au plus la prise de décision devient laborieuse, difficile.

11. Chaque mini prise de décision fatigue le cerveau. Prendre des décisions dans une garde-robe encombrée demande plus d’efforts encore, avant même d’avoir commencé sa journée. (Entre parenthèse, si de grands dirigeants ou génie comme Mark Zurkenberg, Steve Jobs ou Einstein s’habillaient tous les jours de la même manière, c’est pour éviter la prise de petite décision pour concentrer leurs capacités sur les grandes.

12. Dans la précipitation et sans motivation, nous pouvons faire des choix hasardeux qui nous laissent un manque de confiance en nous durant la journée et une petite voix qui nous dit quelque part que ce n’est pas top… Les conséquences de ce manque de confiance peuvent se ressentir sur tout ce que nous avons d’important à vivre lors de notre journée.

13 Lorsque nous faisons du shopping, notre idée floue de ce que nous possédons nous fait acheter des choses  parfois inutiles, ce que j’appelle des pièces isolées, c’est-à-dire qu’une fois rentrée à la maison, nous réalisons que nous n’avons rien à assortir avec cette pièce et elle reste là, sans avenir, sans compter l’argent dépensé pour l’acheter.

Les chiffres édifiants liés à notre garde-robe

(selon une étude de Cosmopolitan : “Les femmes ne portent que 10% de leur garde-robe”)

  • Une personne sur quatre avoue ne porter que 10% de sa garde-robe.
  • En moyenne, une femme utilise seulement 30 % du contenu de sa garde-robe.
  • 58% des femmes avouent avoir déjà acheté des vêtements en sachant qu’elles
    ne les porteraient pas…
  • 86% des femmes avouent avoir au moins une pièce dans leur
    penderie avec l’étiquette toujours accrochée dessus. ​
  • 30 % des femmes déclarent se sentir mal à l’aise quand il s’agit d’être
    plus aventureuses dans leur style vestimentaire qu’à l’accoutumée.

 Ma solution pour vous : un programme en ligne inspirant qui démarre lundi 15 janvier

15 JOURS POUR UN DRESSING 100% ZEN POUR BOOSTER VOTRE CRÉATIVITÉ

Pour toute souscription au programme, recevez le BONUS offert : “Mes couleurs sans colorimétrie”.

Pour celles et ceux qui sont plus visuels, retrouvez mon live facebook de ce matin, le contenu est là.

 

Qu’obtiendrez-vous en souscrivant au programme?

Une feuille de route

Une vidéo par jour pour vous expliquer un ou plusieurs concepts

Un accès à un contenu unique sur un portail privé sur mon site internet pour suivre le tout à votre rythme.

Un accès à un groupe facebook prové pour interagir avec d’autres personnes qui suivent le programme et me poser toutes vos questions.

Et puis surtout, je vous offre un pdf bonus « Connaître mes couleurs sans colorimétrie », une méthode toute simple qui est hyper inspirante, vous recevrez des clés pour voir les choses autrement et combiner les couleurs qui sont les vôtres.

 

Il me reste à vous souhaiter une semaine épanouie et pleine de bonnes choses.

A très bientôt, toujours en style 😉

 

Adélaïde