Maman ado : 6 clés pour ne pas se prendre la tête question style

Maman ado : 6 clés pour ne pas se prendre la tête question style

Maman ado : 6 clés pour ne pas se prendre la tête question style

En étant maman, on a souvent tendance à nous inquiéter, notamment en ce qui concerne la manière dont nos enfants s’habillent. Mes amies et clientes, maman d’adolescents, m’ont souvent fait part de leurs difficultés shopping avec leurs enfants. On aimerait tellement qu’ils partagent les mêmes goûts que nous…

Pourtant, le style d’un ado diffère généralement de celui de ses parents. Du côté de notre adolescent, cela semble logique. Mais de notre côté de maman, c’est quelque chose qu’on a parfois du mal à accepter. Alors, comment, en tant que maman, peut-on les aider ? Comment faire pour rendre les choses plus fluides ? Voici quelques conseils pour vous aider.

Savoir relativiser

Certes, on aimerait que notre teen puisse adopter des styles que nous affectionnons particulièrement. Toutefois, même si cet enfant évolue dans notre famille, il semble légitime qu’il ait ses propres avis et ses propres goûts. D’ailleurs, ce sont ces étapes parmi d’autres qui lui permettent de grandir, de s’épanouir et de se former une personnalité différente des autres. Ainsi, en tant que maman, pourquoi ne pas apprendre à relativiser ? Oui, mais comment ?

Une question de génération ?

Gardon en tête que le style est souvent une question de génération. Une part d’hérédité s’inscrit en nous dès notre plus tendre enfance. Et c’est tout à fait normal. Les figures féminines de notre entourage nous servent d’exemple. Notre mère qui se maquille, notre grand-mère qui se met sur son 31. Certaines d’entre elles nous auront même initiées à trouver le style que nous arborons aujourd’hui, par des cadeaux, des suggestions, des moments de mise en valeur ou shopping. A l’inverse, parfois, nous aurons appris en observant ces rituels féminins plus que par une véritable transmission.

Une question de generation

Quel que soit le monde d’où nous sommes issues, nous avons souvent l’impression que ces références apprises ou reçues sont la norme. Or, tout est mouvement, la mode, le monde et nos enfants. Eux-mêmes, dépendant de leur personnalité, s’inscriront dans la lignée de ce qui a été fait auparavant, ou pas. En réalité, une question se pose : est-il vraiment important que nos enfants construisent leur propre style, en phase avec leur personnalité, ou bien qu’ils reproduisent ce qui est attendu d’eux ?

Est-il nécessaire de vous expliquer comment vous vous sentez dans une tenue que vous affectionnez parce que vous l’avez choisie, versus une tenue offerte ou mal choisie que vous portez malgré tout ? Pour nos enfants, c’est pareil : avez-vous déjà observé à quel point ils portent les vêtements qu’ils ont choisi eux-mêmes?

Ne pas projeter ses goûts

En matière de style, une autre histoire se joue entre les mères et les filles. Les premières sont parfois flattées que leur progéniture adopte leur style ou deviennent un mini-elles. Les deuxièmes ont besoin de « se trouver », d’affirmer leur identité, de la manière la plus fluide et la plus neutre possible. Or il est vrai que beaucoup de mères habillent leurs enfants en fonction de leurs goûts à elles, ce qui en soit est un réflexe assez naturel. D’autres apprennent à leurs enfants à faire leurs propres choix très petits.

La construction identitaire de nos ados passe par le vêtement. La parure sera pour certains ados un rempart. Elle aura besoin d’être discrète, ce qui sera un souci pour une maman colorée et extravagante par exemple. Elle sera pour d’autres un moyen de revendiquer des idées, heureuses ou malheureuses, miroir d’états d’âme parfois présents à ces âges délicats.

Certains ados se réfugieront dans des marques, pour adopter certains standards par rapport aux autres. Faut-il contrer, interdire, en rire, aller dans leur sens ? Dans tous les cas, se questionner est un bon début, et mettre un cadre comme toujours, dans l’éducation. Non, nous ne sommes pas obligées d’accepter de passer de Jacadi à un style gothique. 😉

Ecouter et faire de la place

La période de l’adolescence est un passage de l’enfance à l’âge adulte. C’est durant cette période que nos enfants se cherchent et commencent à se poser des questions sur leur vie. Cela peut, ou non, passer par une crise d’adolescence. Néanmoins, en tant que parent d’adolescent et plus particulièrement en tant que maman, nous pouvons comprendre que ce n’est pas une période évidente pour nos enfants, y compris en matière de style. En effet, un ou une adolescente sera souvent en recherche identitaire et en pleine métamorphose.

Ecouter et faire de la place

Cela passera probablement par des phases de doutes, de questionnement. Est-ce mieux de « rentrer dans le moule », de faire comme les autres, ou de se démarquer, d’affirmer haut et fort qui ont est à travers ses vêtements ? Quand votre ado vient vous montrer ce jeans indécemment troué de tous côtés, vous serez, peut-être, tentée de « remballer » l’idée par un non bien appuyé, étayé d’un « c’est moche ».

Bien que l’on puisse penser que nous sommes légitimes à rester authentique, nous pouvons les blesser en agissant de la sorte. Dire, « tiens, je n’y aurais pas pensé, ce n’est pas mon style mais je comprends que cela puisse te plaire. Je te propose d’essayer et on en parle ? » peut être une idée. Dans un sens comme dans l’autre, le vêtement porté offrira peut-être des perspectives inattendues. Et cela nous amène vers le point suivant.

Dialoguer

Le fait de communiquer est déjà une solution pour nous et nos adolescents. Montrer que nous sommes ouvertes à la communication est un bon moyen de faire comprendre à nos ados que nous ne sommes pas là pour les encourager et les aider à aller de l’avant. Néanmoins, pour bien dialoguer avec eux, il vous faudra trouver le bon moment pour une discussion calme à deux et surtout, ne pas réagir à chaud et éviter de les blesser.

Dialoguer avec nos ados, nous offre la possibilité de les comprendre, de leur offrir notre empathie. D’ailleurs, grâce à ça, notre considération sera largement appréciée. Reconnaître qu’ils puissent aimer des styles que nous n’aimons pas, c’est les valoriser déjà, même si nous n’achetons pas le vêtement en question. Le dialogue permet plus de compassion et dès lors être pris au sérieux leur fera du bien, quoiqu’on pense de leurs choix. Tenter de rester objective et éviter les projections pourra soutenir encore plus le problème.

Trouver des compromis

La véritable clé en guise de conclusion, sera le compromis. Car face à un être humain en passe d’être adulte dans peu de temps, ne devrait-on pas trouver des solutions ensembles, faire un pas vers eux ? Une idée : leur poser des questions. Demandez-leur ce qu’ils proposent comme solution, ou comment ils réagiraient face à cette situation si ils  se mettaient à votre place.

En parallèle à cela, essayez également de leur faire savoir votre point de vue tout en leur montrant que vous comprenez leur ressenti. En se sentant écouté et compris, l’ado va être plus susceptible de collaborer. Aussi, le fait de trouver un compromis, soit de trouver une solution ensemble, leur donnera certainement l’occasion de faire pareil et de moins se braquer. Et au final, quand le lâcher prise opère, que le regard sur les choses évolue, n’est-ce pas à ce moment-là qu’on obtient indirectement ce que l’on souhaite ?

Vous avez aimé cet article à propos de “Maman ado”?

Souhaitez-vous suivre les différents articles qui compléteront celui-ci ? Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 3 cadeaux utiles.

OFFERT : Recevez votre check liste des indispensables d’une garde-robe capsule femme

Découvrez nos articles sur des sujets connexes :

Comment bien mélanger les imprimés ?

Partagez cet article !

A propos de l'auteur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

OFFERT : 3 CADEAUX ! Pour recevoir un eBook pour y voir plus clair dans votre garde-robe, un mini quiz SURPRISE personnalité / couleurs et une check-liste inidspensable de la garde-robe idéale, inscrivez-vous ci-dessous. En vous inscrivant, vous adhérez à notre newsletter de contenus sympathiques , events, et promos.

6 diagnostics offerts/mois (valeur 75€)

Derniers témoignages

Témoignage Conseil en image Luxembourg Développement personnel concret

Témoignage de Clémence, directrice marketing d’une banque privée

" C’est un programme qui est très puissant. On ne s’y attend tellement pas qu’on y est très agréablement surpris. (...) Adélaïde vous accompagne tout en douceur et subtilité durant...

Témoignage coaching en style d'Elisabeth, secrétaire

Témoignage coaching en style d’Elisabeth, secretaire

"Adélaïde m'a aidée à améliorer mon existence, à booster ma confiance en moi et à m’affirmer pleinement. (...) Comme Adélaïde est clairement dans son élément et qu’elle maîtrise parfaitement le...

Témoignage conseil en image de Tatiana

Témoignage de Tatiana, employée dans la finance, programme révélation

"Il y a au moins 5 personnes qui m'ont dit : "Oh Waw tu as perdu du poids ? " " Euh comment dire ? Non, pas vraiment, j’ai juste appris à me...

Adélaïde Dubucq

Adelaide Dubucq Diagnostic image offert Styliste personnelle Fondatrice de Relooking and Queen Luxembourg

Adélaïde Dubucq est consultante en image…

Adélaïde, qui est-ce ?

Articles Récents

Vous ne savez pas quoi mettre?

OFFERT :  3 CADEAUX !

Un eBook « Garde-robe : 6 clés pour y voir plus clair », un Quiz surprise : Vos couleurs disent qui vous êtes » et la Check-liste indispensable de votre garde-robe.

Selon les lois RGPD, nous prenons grand soin de vos données privées. En vous inscrivant, vous acceptez de vous inscrire à notre newsletter (2 emails par mois). Vous gardez un droit de modification /suppression / désinscription. Contactez-nous : adelaide@ relookingandqueen.com